|   La chaire bien-être animal

Outils

  1. Home
  2. Outils
Sommaire

Certificats d’engagement

Téléchargez
les certificats

Certificats d’engagement et de connaissance
pour les animaux de compagnie

Depuis le 1er octobre, il est obligatoire de faire signer à tout acquéreur d’un chien, chat, furet, lapin un certificat d’engagement et de connaissance.

Nous vous proposons des modèles de certificats complets et pédagogiques répondant aux obligations légales. Merci au CLAPAV (comité de liaison associations de protection animale et vétérinaire) et les différentes organisations/associations qui ont aidé à la rédaction de ces documents : LFDA, SPA, Fondation Brigitte Bardot, LPO, ICAD, AFVAC, SNVEL, Ordre des Vétérinaires 

Guides

Traduction française du protocole Welfare Quality® pour les bovins, réalisée par Alice de Boyer des Roches, professeure en zootechnie et bien-être animal, pendant sa thèse d’université.

Protocole Welfare Quality pour les bovins

Extrait du Mooc le bien-être des animaux d’élevage: la visite d’élevage selon le protocole Welfare Quality®- évaluation de la note de propreté et présence de lésions.
Extrait du Mooc le bien-être des animaux d’élevage: la visite d’élevage selon le protocole Welfare Quality®- Relation homme-animal
Extrait du Mooc le bien-être des animaux d’élevage: la visite d’élevage selon le protocole Welfare Quality®- Note d’état corporel

« Le bien-être des troupeaux laitiers », guide à destination des vétérinaires

Un guide à destination des vétérinaires

Ce guide s’adresse cette fois-ci aux vétérinaires qui sont, avec les propriétaires des animaux, des acteurs majeurs du bien-être animal. Ainsi, il fait le point sur le rôle du vétérinaire concernant non seulement le diagnostic et pronostic de l’état de santé des animaux mais aussi la prévention des situations à risques au sein des élevages, la prise en charge de la douleur, la transportabilité des animaux, l’euthanasie, la gestion du troupeau.

Un guide pour accompagner les éleveurs dans une optique « One Welfare »

Ce guide s’adresse cette fois-ci aux vétérinaires qui sont, avec les propriétaires des animaux, des acteurs majeurs du bien-être animal. Ainsi, il fait le point sur le rôle du vétérinaire concernant non seulement le diagnostic et pronostic de l’état de santé des animaux mais aussi la prévention des situations à risques au sein des élevages, la prise en charge de la douleur, la transportabilité des animaux, l’euthanasie, la gestion du troupeau.

« Repérer les signes de maltraitance chez les animaux et les humains », guide à l’usage des vétérinaires

La loi visant à lutter contre la maltraitance et conforter le lien entre les animaux et les hommes promulguée le 30 novembre 2021 (retrouver notre décryptage ici) prévoit désormais une levée du secret professionnel pour les vétérinaires en cas d’actes de cruauté, de sévices graves ou à caractère sexuel perpétrés à l’encontre d’un animal (Vous pouvez consulter notre décryptage de la loi ici). Jusqu’ici, en effet, seul le vétérinaire sanitaire avait obligation de lever le secret professionnel lorsqu’il était confronté à des situations susceptibles de constituer un « danger grave pour les animaux » (article L. 203-6 du Code rural). En revanche, le praticien classique était tenu de ne rien divulguer sauf en cas de maltraitance sur mineur, personne vulnérable ou sur victime de violences conjugales (article 226-14 du Code pénal).

Le guide élaboré par l’association contre la maltraitance animale et humaine (AMAH)[1] et publié en octobre 2022 prend acte de cette avancée pour accompagner les vétérinaires dans leur rôle de sentinelle vis-à-vis de toute forme de maltraitance.

« Guide pratique Bien-être animal » à destination des éleveurs laitiers

Les objectifs de Danone en matière de bien-être animal

Récemment nous avons communiqué sur notre participation au projet « ferme pilote » initié par Danone, destiné à promouvoir les bonnes pratiques en matière de bien-être animal. Ce projet fait plus largement partie du programme « Animal Welfare » lancé par Danone dans le cadre des objectifs que l’entreprise s’est fixée pour 2025, à savoir que 100% de ses produits cultivés en France soient issus de l’agriculture régénératrice, respectueuse des sols, du bien-être animal, le tout dans un souci d’accompagnement des agriculteurs.

Un guide qui aborde la plupart des problématiques des éleveurs laitiers en matière de bien-être animal

Ce travail de Danone, en synergie avec Phylum, l’association CIWF, l’Idele et la chaire bien-être animal a conduit à la formalisation d’un « Guide pratique Bien-être animal » très complet à destination des éleveurs laitiers, que nous souhaitons ici vous partager.  De fait, ce guide, après avoir rappelé les enjeux autour du bien-être animal et sa définition aborde la plupart des problématiques que les éleveurs sont susceptibles de rencontrer en matière de bien-être en proposant des axes d’amélioration concrets. La fin du guide présente également le détail des grilles d’évaluation bien-être animal que Danone applique aux éleveurs.

Livres

Le bien-être des animaux d’élevage

Cet ouvrage publié aux éditions QUAE s’adresse non seulement aux étudiants des filières agricoles ou en cursus universitaires et aux professionnels de l’élevage, mais aussi à tout citoyen s’intéressant à cet enjeu. Le premier fascicule est sorti en janvier 2021. Les deux suivants auront respectivement pour thèmes l’évaluation et l’amélioration du bien-être des animaux d’élevage et sortiront courant 2021.

Fascicule 1 :
Comprendre le bien-être animal

A. BOISSY, A. DE BOYER DES ROCHES, C. DUVAUX-PONTER,
R. GUATTÉO, M.-C. MEUNIER-SALAÜN, P. MORMÈDE, L. MOUNIER, COORD.
AVEC LA PARTICIPATION DE LA CHAIRE BIEN-ÊTRE ANIMAL / VETAGRO-SUP.

COLLECTION LES MÉMOS DE QUAE. ÉDITIONS QUAE, 2021, 72 PAGES.

Le bien-être des animaux est aujourd’hui l’une des préoccupations fortes de notre société. L’amélioration des conditions de vie des animaux d’élevage implique une évolution des pratiques. Toutefois, ces évolutions nécessitent une harmonisation des notions entre les divers acteurs concernés.

Ce fascicule synthétise les connaissances scientifiques actuelles sur la sensibilité et la conscience des animaux et retrace l’histoire philosophique et juridique de la prise en compte de leur bien-être. Toutes ces informations permettent de constituer une référence commune pour une même base de compréhension de ce qu’est le bien-être animal.

Cet ouvrage s’adresse non seulement aux étudiants des filières agricoles ou en cursus universitaires et aux professionnels de l’élevage, mais aussi à tout citoyen s’intéressant à cet enjeu. Il est le premier d’une série de trois fascicules consacrés au bien-être animal. Les deux suivants ont respectivement pour thèmes l’évaluation et l’amélioration du bien-être des animaux d’élevage.

Fascicule 2 :
Evaluer le bien-être animal

A. BOISSY, A. DE BOYER DES ROCHES, C. DUVAUX-PONTER,
R. GUATTÉO, M.-C. MEUNIER-SALAÜN, P. MORMÈDE, L. MOUNIER, COORD.
AVEC LA PARTICIPATION DE LA CHAIRE BIEN-ÊTRE ANIMAL / VETAGRO-SUP.

COLLECTION LES MÉMOS DE QUAE. ÉDITIONS QUAE, 2021, 72 PAGES.

Avoir l’ambition d’améliorer le bien-être des animaux d’élevage nécessite de pouvoir évaluer le niveau de bien-être ou de mal-être d’un animal ou d’un ensemble d’animaux. Cette volonté peut être motivée par un souhait d’autodiagnostic de l’éleveur, mais aussi par des processus de certification comme l’étiquetage du niveau de bien-être dans les élevages, visant à informer les consommateurs et à permettre des actes d’achat éclairés. Certains besoins réglementés des animaux peuvent par ailleurs faire l’objet de contrôles. Pour évaluer le bien-être animal de façon la plus objective possible, des référentiels ont été conçus par un large éventail d’acteurs concernés. Basés sur des indicateurs différents selon l’espèce, le type de production, l’âge des d’animaux ou encore le type d’élevage, ces référentiels servent de guides pour adapter les évaluations sur le terrain.

Ce fascicule explique en quoi consistent les indicateurs de bien-être, leur mesure et le processus d’intégration permettant d’obtenir une information fiable sur le niveau de bien-être d’un élevage.

Cet ouvrage s’adresse non seulement aux étudiants des filières agricoles ou en cursus universitaires et aux professionnels de l’élevage, mais aussi à tout citoyen s’intéressant à cet enjeu. Il est le second d’une série de trois fascicules consacrés au bien-être animal. Le premier avait pour thème la compréhension du bien-être animal (disponible à l’achat ici et au téléchargement ici) et le troisième a pour thème l’amélioration du bien-être des animaux d’élevage.

Fascicule 3 :
Améliorer le bien-être animal

A. BOISSY, A. DE BOYER DES ROCHES, C. DUVAUX-PONTER,
R. GUATTÉO, M.-C. MEUNIER-SALAÜN, P. MORMÈDE, L. MOUNIER, COORD.
AVEC LA PARTICIPATION DE LA CHAIRE BIEN-ÊTRE ANIMAL / VETAGRO-SUP.

COLLECTION LES MÉMOS DE QUAE. ÉDITIONS QUAE, 2021, 72 PAGES.

Après les fascicules « Comprendre » et « Évaluer », cet ouvrage présente des pistes pour améliorer le bien-être des animaux d’élevage, focalisées sur l’environnement physique et social des animaux, la relation humain-animal, la prise en charge de la douleur, ainsi que la bientraitance dans le transport et l’abattage. Certains leviers d’amélioration sont particulièrement distingués, tels que la création de relations positives, fondées sur une meilleure compréhension des animaux, la gestion intégrée de leur santé et la valorisation de solutions pour supprimer, substituer ou soulager des pratiques douloureuses.

La mise en place d’actions doit bien sûr être adaptée à chaque élevage, et respecter aussi le bien-être de l’éleveur. Cette démarche s’inscrit dans le concept de one welfare, où les bénéfices pour l’animal, pour l’humain et pour l’environnement sont étroitement liés.

Cet ouvrage s’adresse aux étudiants et aux professionnels des filières agricole et vétérinaire, ainsi qu’à tout citoyen s’intéressant au bien-être des animaux d’élevage.

Cet ouvrage est le dernier d’une série de trois fascicules consacrés au bien-être animal.