Home » #LeRendezVousBEA » Événement- Les Carrefours de l’Innovation Agronomique

Événement- Les Carrefours de l’Innovation Agronomique

Jeudi 5 mai 2022 – 9h à 16h40

Une journée pour faire le point sur les innovations dans les pratiques d’élevage pour améliorer le bien-être des animaux et dans les relations entre les acteurs des filières et les consommateurs/citoyens pour faciliter les démarches de progrès.

Programme détaillé

☕️ 9h00 : Accueil, café de bienvenue ☕️

9h30 : Mot de bienvenue et introduction de la journée

Mireille Bossy [Directrice Générale de VetAgro Sup], Luc Mounier [VetAgro Sup – Chaire Bien-être animal], Philippe Prévost [Agreenium]

9h45 : Le bien-être animal dans les élevages : où en est-on ? Panorama des attentes sociétales et de l’évolution des pratiques d’élevage

Alain Boissy [Centre national de référence sur le bien-être animal], Yannick Ramonet [RMT One Welfare], Agathe Gignoux [CIWF France]

10h30 : Évaluer et certifier le bien-être animal : quelles pratiques actuelles pour quel cadre conceptuel et méthodologique ?

Animation : Raphaël Guatteo [Oniris]


1. Témoignages d’expériences : à partir de deux expériences de filières qui se sont engagées dans la mesure du bien-être animal

La filière volailles (outil Ebène) avec Mathilde Stomp [ITAVI]
La filière bovins (outil Boviwell) avec Christelle Demont [Interbev]
Discutant Isabelle Veissier [Inrae]

2. Points de vue des parties prenantes sur l’évaluation et la certification du bien-être animal

La profession agricole avec Mickaël Benoît [Eleveur et COOPERL]
Le contrôle officiel avec Rabbah Bellahsene [DDPP de l’Ain]
La distribution avec Séverine Fontaine [Carrefour]
La consommation avec Patrice Charron [CNAFAL – Conseil national des associations familiales et laïques]

3. Comment la recherche peut répondre à l’objectivation de l’évaluation et de la certification du bien-être animal ? Regard sur la construction de la norme et l’étiquette 

Elsa Delanoue [Inter-Instituts], Aude Solveig Epstein [Université Paris Nanterre]

🍴 12h30 : Buffet 🍴

14h00 : La construction de la reconnaissance des pratiques de bien-être animal et la valorisation économique, sociale et culturelle des produits alimentaires issus de l’élevage

[Ateliers]
  • Atelier 1 : Les freins et leviers à la mise en place d’une démarche de progrès de bien-être animal au sein d’un élevage [organisé par RMT One Welfare] : Devant une demande sociétale et commerciale forte sur la prise en compte du bien-être animal, on peut se demander pourquoi certains éleveurs s’engagent dans des démarches de progrès sur le bien-être animal au sein d’un élevage, alors que l’engagement est plus difficile pour d’autres éleveurs, voire peut être vécu comme une remise en cause de leur métier ? Au niveau de l’élevage, les changements qui peuvent impacter positivement le bien-être de l’animal passent parfois par des changements profonds dans les pratiques d’élevage ou la rénovation voire la construction d’un nouveau bâtiment. Changements qui touchent également aux conditions de travail, au sens du métier et au bien-être des éleveurs.
  • Atelier 2 : Les freins et leviers à l’appropriation des démarches de progrès de bien-être animal par les consommateurs [organisé par le LIT Ouesterel] : Dans les nombreuses enquêtes d’opinion sur le bien-être animal, les citoyens expriment régulièrement une attente forte de voir les professionnels de l’élevage apporter une plus grande attention au bien-être animal. Cependant, lorsqu’ils deviennent consommateurs, leurs actes d’achat s’éloignent généralement de cette attente, limitant ainsi les marges de manœuvre pour aller vers plus de bien-être animal. A l’appropriation des démarches de progrès BEA par les consommateurs, le consentement à payer est souvent le premier frein auquel on pense, mais aussi le premier levier que l’on souhaite activer. Mais est-ce le seul ? 

15h45 : Innover dans la prise en compte du bien-être animal demain 

Animation : Alban Thomas [Inrae]

1. Les propositions des ateliers pour une démarche de progrès collectif 

2. Quelles perspectives pour les innovations dans la prise en compte du bien-être animal des animaux d’élevage en France et en Europe ? 

 Christine Roguet [IFIP]

16h30 : Conclusion et mise en perspective de la journée 

Luc Mounier [VetAgro Sup – Chaire Bien-être animal]

Crayon La journée sera dessinée par Marjolaine Gaudard [facilitatrice graphique] Crayon

Modalités pratiques

  • Ouvert à tous, sur inscription
  • En présentiel : à VetAgro Sup, 1 avenue Bourgelat, 69280 Marcy l’Etoile
  • En distanciel [sauf pour les ateliers] : un lien pour vous connecter vous sera envoyé
  • Votre participation à ce colloque peut être comptabilisée dans le maintien des compétences en expérimentation animale : à l’issue de cette journée, sur demande, une attestation de participation vous sera délivrée (demi journée, journée complète, présentiel, distanciel). Il vous appartiendra ensuite de la remettre au responsable du maintien des compétences en expérimentation de votre établissement pour juger de sa comptabilisation.

Les intervenant.es

Rabah BELLAHSENE
Direction Départementale de la Protection des Personnes de l’Ain

Rabah BELLAHSENE est Directeur départemental des populations de l’Ain, après avoir assuré différentes missions nationales, en particulier de formation, dans le domaine de la protection animale.

Mickaël BENOIT
Eleveur et COOPERL

Mickaël BENOIT est éleveur de porcs depuis 2004 à COETMIEUX, dans les Côtes d'Armor. Il conduit une exploitation familiale de 400 truies, naisseur-engraisseur, avec 115H de culture. Il est administrateur de la COOPERL depuis 2016 et référent Bien-être animal au sein de la coopérative.

Alain BOISSY
INRAE

Alain BOISSY est directeur de recherche INRAE à l’UMR Herbivores du Centre Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes. Ses thèmes de recherche sont i) l’étude des capacités émotionnelles et cognitives des herbivores contribuant à leur bien-être, et ii) l’analyse des effets de l’adaptation comportementale des animaux sur l’efficacité de production. En outre, il dirige actuellement le Centre National de Référence pour le Bien-être Animal (CNR BEA).

Patrice CHARRON
Conseil National des Associations Familiales laïques

Retraité, Patrice CHARRON est engagé au Conseil National des Associations Familiales Laïques (CNAFAL) où il est actuellement membre du Conseil d’Administration et Secrétaire Départemental du Lot. Les actions principales du CNAFAL sont au niveau local : la permanence consommateurs, l’aide alimentaire, l’aide aux vacances et le secteur santé. L'action de Patrice CHARRON se porte sur les dossiers liés à toute la chaîne alimentaire. Il a intégré pour cela le Conseil National Alimentation, APRIFEL, INTERBEV et le CNIEL au sein du collège consommateurs. Son énergie s’est toujours portée sur le maintien d’une agriculture de qualité et d’un monde agricole empreint d’un réel savoir faire.

Elsa DELANOUE
Inter-Instituts techniques

Elsa DELANOUE est ingénieure agronome et titulaire d’un doctorat de sociologie. Elle travaille pour les Instituts Techniques des filières animales et y est spécialisée dans l’analyse des relations entre élevage et société. Au carrefour des réseaux académiques et professionnels, elle est impliquée dans des recherches interrogeant le rôle de l’élevage face aux enjeux de société contemporains.

Christelle DEMONT
Interbev

Christelle DEMONT est cheffe de projet bien-être et protection des animaux au sein de la Commission Enjeu sociétaux d’INTERBEV. Ingénieure agronome spécialisée en élevage en milieux difficiles de formation.

Aude Solveig EPSTEIN
Université de Paris Nanterre

Aude-Solveig EPSTEIN est maître de conférences en droit privé à l'Université Paris Nanterre. Elle est actuellement détachée à NYU Abu Dhabi où elle a initié un nouveau cours dédié au droit de l'animal. Elle dirige un projet de recherche sur La transition écologique du droit économique (TEDE) soutenu par l'Agence de la Transition écologique ADEME et le Ministère de la Justice.  Elle a consacré sa thèse de doctorat aux potentialités et limites de la régulation par l'information, dans le domaine de l'impact écologique des produits et des activités économiques.  Elle préside l'association InfoTrack dédiée à l'amélioration de l'information des consommateurs sur le sort des animaux utilisés pour la fabrication des produits qu'ils envisagent d'acquérir.

Séverine FONTAINE
Carrefour

Séverine FONTAINE est ingénieure agro-alimentaire de formation. Elle est directrice qualité des filières animales pour le groupe Carrefour. Elle représente l'enseigne dans les groupes de travail LIT et AEBEA, étant référente pour les sujets d'antibiorésistance et de bien-être animal. Elle anime avec son équipe ces politiques en France, et dans tous les pays où le groupe est présent. 

Agathe GIGNOUX
CIWF France

Agathe GIGNOUX est responsable des affaires publiques et juridiques de CIWF France depuis 2012. CIWF (Compassion In World Farming), ONG créée en 1967 par un éleveur laitier, agit pour promouvoir des pratiques d’élevage plus respectueuses du bien-être animal. Juriste expérimentée en droit international et européen, diplômée en France et au Royaume Uni, avec une spécialisation sur la politique agricole commune. Membre du comité d’expert Bien-être animal du CNOPSAV, du Conseil National de l’Alimentation, du Comité national d’éthique des abattoirs, et de plusieurs plateformes de concertations sur le bien-être des animaux d’élevage et la transition agricole et alimentaire.

Raphaël GUATTEO
ONIRIS

Raphaël GUATTEO est professeur en gestion de la santé des troupeaux bovins à Oniris et membre de l’UMR BioEpar (Oniris, INRAE). Il est diplômé à la fois du collège européen de spécialisation vétérinaire en gestion de la santé des troupeaux bovins et du collège européen de spécialisation vétérinaire en bien-être animal.

Luc MOUNIER
VetAgro-Sup Chaire Bien-être Animal

Luc MOUNIER est enseignant chercheur en bien-être animal et responsable de la Chaire Bien-être animal à VetAgro Sup .

Romain PIOVAN
LIT Ouesterel

Romain PIOVAN est directeur de l’association LIT OUESTEREL depuis sa création en 2020 et coordonne et réalise à ce titre les activités de cette association, qui rassemble 59 membres, et dont l’ambition est de concilier élevage et société. Les axes de travail son l’amélioration du bien-être des animaux, la réduction de l’usage des intrants médicamenteux et l’amélioration des conditions de travail.

Philippe PREVOST
Agreenium

Philippe PREVOST est chargé des coopérations numériques et de la valorisation des connaissances au sein d’Agreenium, l’Alliance de la recherche et de la formation en agriculture, alimentation, environnement et santé globale. Une de ses missions est d’animer la programmation et l’organisation des Carrefours de l’innovation agronomique.

Yannick RAMONET
Chambre d’Agriculture de Bretagne

Yannick RAMONET est chargé d’études en bien-être animal à la Chambre Régionale d’agriculture de Bretagne. Il est co-animateur du RMT one Welfare et animateur d’un projet multi-espèces bien-être animal au sein du réseau des Chambres d’agriculture. Il participe aux travaux du LIT OUESTEREL. Et il contribue à la recherche appliquée, à la formation et à l’expertise sur le bien-être du porc.

Christine ROGUET
IFIP

Christine ROGUET, ingénieur agronome et docteur en biologie, est chef de projet au Pôle Economie de l’ifip-institut du porc depuis 2003. Mobilisant les sciences économiques et la sociologie, ses travaux portent sur i) la performance économique des exploitations porcines dans un marché libéral et concurrentiel, ii) la transition agroécologique de l’élevage pour répondre aux enjeux de réduction des impacts environnementaux, d’amélioration du bien-être des animaux, et de santé animale et humaine, iii) les métiers de l’élevage dans un contexte de renouvellement massif des actifs et de manque d’attractivité de la profession et iv) la perception des élevages par la société.

Mathilde STOMP
ITAVI

Mathilde STOMP est éthologue et responsable du pôle Bien-être animal à l’ITAVI (Institut technique de l’aviculture). Elle a en charge l’évaluation du bien-être animal dans les élevages et à l’abattage et l’accompagnement des acteurs vers les changements de pratiques.

Alban THOMAS
INRAE

Alban THOMAS est directeur de recherche et actuellement Directeur Scientifique Adjoint Environnement INRAE. Économiste agricole et de l’environnement, il a conduit des recherches sur la conception et l’évaluation de politiques publiques visant à réduire les impacts environnementaux des pratiques et systèmes agricoles. Ses autres thèmes de recherche concernent la sécurité alimentaire globale, la gestion des espèces invasives et les performances des instruments de gestion des ressources en eau.

Isabelle VEISSIER
INRAE

Isabelle VEISSIER est directrice de recherche à l'INRAE (Institut national de recherche sur l'agriculture, l'alimentation et l'environnement). Les recherches d'Isabelle portent sur le comportement et le bien-être des animaux de ferme. Elle a travaillé sur les comportements sociaux, les comportements maternels, la relation homme-animal, l'apprentissage et les capacités émotionnelles, ainsi que sur l'évaluation du bien-être animal, notamment par une approche multicritères. Actuellement, elle étudie les comportements de maladie détectés par des technologies basées sur des capteurs. Isabelle a joué un rôle clé dans plusieurs grands projets européens (Welfare Quality®, EU-PLF, SmartCow ...).

Marjolaine GAUDARD
Facilitatrice graphique
N'hésitez pas à partager !