Home » Les actions

Les actions

Les trois missions de la chaire se déclinent en 8 actions réparties sur 3 ans (de 2018 à 2021) :


Action 1

Stimuler la production scientifique

Recrutement d'un doctorant autour d'une thématique de recherche prioritaire sur le bien-être animal

Action 2

Favoriser les interactions en matière de recherche et de formation

  • Identification des questions de recherche prioritaire en lien avec le CNR
  • Cartographie des formations existantes
  • Mise en place de séminaires de réflexion autour du bien-être animal réunissant divers champs disciplinaires et différents partenaires académiques et institutionnels.

Action 3

Favoriser l'interdisciplinarité dans la recherche

Financement de projets d'étudiants dans le cadre de Groupes d'Etudes des Politiques Publiques

Action 4

Renforcer la formation et l'échange de pratiques des agents des services d'inspection vétérinaire de l'Etat

Mise en place de groupes d'échanges de pratiques

Action 5

Former les vétérinaires sanitaires impliqués dans le bien-être

Mise en place d'un module de formation à distance pour permettre aux vétérinaires sanitaires d'approfondir ou de remettre à jour leurs connaissances pour la mise en œuvre des réglementations relatives à la protection des animaux.

Action 6

Participer à la diffusion des connaissances auprès des acteurs du bien-être animal

  • Attribution de bourses ministérielles de participation au diplôme "Protection animale : de la science au droit"
  • Organisation de journées de rencontre de l'ensemble des acteurs du bien-être animal : représentants de la société civile, du monde agricole, des industriels, des associations de protection animale...

Action 7

Informer et former le grand public à partir de données objectives et scientifiques

Création et diffusion d'un MOOC (cours gratuit ouvert à tous sur inscription) autour du bien-être des animaux d'élevage

Action 8

Renforcer la formation des vétérinaires praticiens

Organisation de rencontres associant des vétérinaires, des représentants du monde agricole, des industriels et des associations de protection animale, afin de favoriser l'évolution des pratiques, de confronter les points de vue et d'améliorer la compréhension mutuelle et globale du bien-être animal.